Compte-rendus de nos précèdentes visio-conférences 

2021- 2022


Ce 15 janvier, Yves Bocquet nous a parlé de la “Géopolitique du fleuve Mékong“. Le Mae Nam Khong ou Mékong est le plus long fleuve d’Asie du Sud-Est. Il traverse pas moins de six pays: la Chine, la Birmanie, la Thaïlande, le Laos, le Cambodge et le Viêt Nnam. Long de ses 4350 km, il fait l’objet de grands travaux d’aménagement hydraulique aux conséquences désastreuses d’un point de vue économique, environnemental et humain…

                                                                            

                                                                       

Le 4 décembre 2021, Bernard BROUSSE évoqua “Sens, de Bonaparte à Napoléon”. On a pu dire que Sens se trouvait aux extrémités de la carrière de ce militaire et homme d’Etat comme le montrent deux personnages sénonais, l’un à ses débuts en qualité de Consul,  Louis-Antoine Fauvelet de Bourienne,l’autre à la fin de son Empire et de sa vie, Louis-Etienne Saint-Denis, dit “Ali“…


Le 20 novembre 2021, Ekaterina Dennisova-Bruggeman nous présenta, dans le cadre du centième anniversaire de sa disparition, “Camille Saint-Saëns, ambassadeur du goût français”. Ce musicien, auteur d’oeuvres universellement connues telles que La Danse Macabre ou Le Carnaval des Animaux, a fondé aussi la Société Nationale de Musique et a été décoré de la médaille de commandeur de la Légion d’Honneur. Il est le premier compositeur dont la musique sert de générique au Festival de Cannes.  

Des informations complémentaires et liens sur ce thème, communiqués par Ekaterina Dennisova-Bruggeman, seront disponibles prochainement en ligne.




Le 16 octobre 2021, Alena Vacek nous a présenté l’art flamand à la cour des Grands Ducs d’Occident (14è et 15è) sous le titre de “Bourgogne et Frandre, regards croisés“. A cette époque, la Flandre engendre les meilleurs artistes. Dans ces contrées prospères du Nord se produit une véritable révolution dans l’histoire de l’art et le style flamand influence toutes les écoles européennes. Peintres et sculpteurs tels que Claus Sluter, Jan van Eyck, Rogier van der Weyden, s’imposent au moment même où se forme, dans les riches provinces des Pays-Bas, le puissant Etat bourguignon.

Après une approche de la genèse et des spécificités de cette école flamande, Alena Vacek s’est attachée à suivre son rayonnement en Bourgogne à travers les chefs d’oeuvre laissés par les grands maîtres de cette fin du Moyen- Age.



                                              2020-2021

Retrouvez les conférences sur Youtube:

Sens il y a 200 ans” (Bernard Brousse)

https://youtu.be/DpHP6-6i8EM

“La finalité des images: de la grotte Chauvet au selfie” (Yannick Levannier)

https://youtu.be/SXOvcPpxizO
“Le Saint Suaire de Turin” sujet évoqué lors de notre conférence
http://www.lesaintsuairedeturin.net

“La médecine antique: égyptienne et grecque” le 7 mai à 18h (Marie-Laure Barrault)

https://youtu.be/Fdq712cUzdQ

La crise de la COVID peut-elle être comparée aux crises économiques du passé ? le 10 avril à 17h (Gérard Lamarcq)

https://youtu.be/haIMpWSmztU

Les satellites »  le 27 mars à 17h (Francis Fagegaltier)

https://youtu.be/yPGhYsApu2k 

Les oeuvres volées, histoires rocambolesques le 13/03/2021 (Dorothée Censier)

https://youtu.be/gDciR4pvJQo 

Conférence “L’Afrique du Sud, une démocratie contrastée” du 27/02/2021 (Raphaël Porteilla) 

https://youtu.be/19AlKVLzz0M


                                          * * * * * * *

“Winston Churchill, un personnage fameux” du 23/04/2021 (Julien Malherbe)

Derrière ces trois symboles que sont la redingote et le haut de forme, le cigare et le V de la victoire, se cache un homme complexe à la naissance noble, au parcours de vies multiples, aux talents brillants, un militaire, un politique, un artiste et… un éternel mélancolique.

Winston Churhill (1874- 1965) a eu une carrière hétéroclite que le conférencier a tenté de cerner en quatre axes:

       – “Black dog” 

       – génie du verbe

       – homme des Arts et des Lettres

       – le mythe

Winston Churchill exerça une carrière politique de 1900 à 1955 et fut député à la Chambre des Communes de 1900 à…1964 !                                                        Elu du parti libéral, conservateur, de grande famille, son objectif était de devenir “Prime Minister”. Son caractère trop trempé l’empêchait d’être apprécié de tous mais il a néanmoins frisé une cote de popularité entre 84 et 92% auprès des Britannique pendant la seconde guerre mondiale (1940-1945); l’homme politique devint alors un mythe. Il connut cependant des périodes fastes et d’autres, plus sombres.

Descendant de John Churchill, premier Duc de Malborough, il avait la vocation militaire ancrée en lui mais ses besoins financiers et son train de vie soutenu l’ont vite amené à une carrière d’écrivain plus lucrative d’abord comme correspondant de guerre (à Cuba et en Inde) puis, avec son sens de la rhétorique, son jeu des mots dont il se servait comme d’armes, il rédigea, outre des discours ciselés, sertis de bons mots, qu’il apprenait par coeur,  pas moins de 27 ouvrages, 3 biographies, 6 volumes de mémoires de guerre. Il obtint le Prix Nobel de littérature en 1953 et fut Chevalier de l’Ordre de la Jarretière par la reine Elisabeth II le 04/04/1955.

Son épouse Clementine qu’il aima amoureusement toute sa vie l’a poussé vers la peinture en dérivatif de son “black dog” (sa dépression chonique). Et, de fait, en excellent peintre, il réalisa 530 tableaux répertoriés inspirés essentiellement du Sud de la France et de l’Afrique du Nord (Maroc, Le Caire). 3 grandes expositions ont présenté au public de Londres et de Paris, ses oeuvres signées d’un pseudonyme, Charles MORIN.                                                                     En mars 2021, une de ses toiles – Marrakech, la Koutoubia – fut vendue 12 M Euros; elle avait été la propriété d’Angelina Joly et Brad Pitt…

                                                                                     

NB: pas de replay disponible suite à un incident technique ayant empêché l’enregistrement de la conférence en direct 

                                                             * * * * * * * 

Les oeuvres volées, histoires rocambolesques du 13/03/2021 (Dorothée Censier)

Regardez aussi la visio-conférence:http://uspt.universitesenonaisepourtous.com/wp-content/uploads/2021/03/Conference-Dorothee-Censier.mp4

ou… « Le musée des œuvres disparues »

 

                                                                         * * * * * * *


Conférence “L’Afrique du Sud, une démocratie contrastée” du 27/02/2021 (Raphaël Porteilla)

                  – conseils de lecture:

                      liste bibliographies (envoi par email du conférencier)

                  – références de films:

                        . “Mandela et les autres” 

                        . “Zulu” de Carryl Ferey 

                        . Ndebele (reportage BBC et Arte)

                   – photo des maisons colorées sud-africaines

                   – une oeuvre du plasticien Bruce Clarke (en équilibre instable)

                   – un jeune musicien-chanteur à succès: Jeremy Loops en concert 

          

                                                                                                                                             


                                                                           


                                                                                                      * * * * * *

Conférence New York du 30/01/2021 (Olivier Mignon)

               – références de lecture:

                 “New-York, chronique d’une ville sauvage” de Jérôme Charyn et Cécile Bloc-Rodot (Editions Gallimard)

                 ” Histoire de New-York” de François Weill (Editions Fayard)

                – photos (source Google images)

                  notamment la statue de la Liberté en plein Paris, près des ateliers Gaget dont le nom serait à l’origine du mot…”gadget”